chant185-web

Valentina Volpe Andreazza

Valentina Volpe Andreazza est une chanteuse d’opéra mezzo-soprano italienne et une militante de la diplomatie culturelle et musicale.

Notre boursière est née à Sacile où elle a fréquenté le Conservatoire de musique de Padoue, tout en étudiant les relations internationales et la diplomatie à l’Université de Padoue. Elle a obtenu son diplôme en mars 2013 avec une thèse sur les travaux de Giuseppe Verdi.
En juin 2014, la chanteuse est diplômée de l’Accademia Teatro alla Scala, où elle a étudié la gestion de projets musicaux et culturels. Elle a été finaliste au Concours international de La Scuola dell’Opera di Bologna. Elle a chanté dans divers opéras: 

Elisir d’Amore de Donizetti, La Cenerentola de Rossini, Guillame Tell, Il barbiere di Siviglia et Rigoletto de Verdi. Très attachée aux conférences diplomatiques et aux institutions internationales, Valentina a géré et chanté dans le spectacle organisé par la Convention alpine et dédiée à Giuseppe Verdi, dans le cadre de la clôture de la présidence italienne et de la présentation de la planification stratégique de la région alpine pour 2014.
Valentina avec le Duo Aquilegia au Parlement Européen
Notre soprano a chanté au dernier Grand Bal d’Italie qui a eu lieu au Cercle Royal Gaulois Artistique Littéraire le 14 octobre 2017. Après cela, elle a continué à voyager et à se produire à Valence, au Museo de Bellas Artes de Valencia, avec un récital consacré aux airs d’opéra italien. En février 2018, notre chanteuse a monté un concert, commandé par le Parlement européen, consacré à la musique ancienne à l’âge médiéval, à Aquileia, région du Frioul-Vénétie Julienne. Ceci dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018. En présence du commissaire européen pour l’éducation, la culture, la jeunesse et le sport, Tibor Navracsics. En mai, Valentina a également chanté l’hymne italien pour la fête nationale italienne à l’ambassade d’Italie en Belgique.
Une scène du spectacle “Estampes Sonores” Hangar Art Center, Bruxelles, 2018
En 2016, elle a reçu un prix pour son travail musical sur le dialogue interculturel «Europe et Asie dans la musique», prix du Groupe d’études asiatiques et «Expo in Città» Milano. En novembre, notre boursière  s’est produite en japonais, a présenté «Fushikaden Tenka no Emotions – The Spirit of the flower – Emotions of the World», au Teatro Alle Vigne, Lodi, en présence du consul japonais en Italie Shinichi Nakatsugawa. En 2017, elle participe à “Estampes Sonores” réalisé par Ilinca Fortuna, produit par Hanger Art Center Bruxelles. Valentina, accompagnée d’Héloïse de Jenlis à la harpe, chante un dialogue entre la musique japonaise et européenne et les peintures d’Aki Kuroda. En 2019, elle a joué à l’occasion de l’exposition d’art Makoto et Kazuto Takegami à Milan, chantant de la musique de la Renaissance pour célébrer le génie de Léonard de Vinci.
Francesco Pacelli, Vitruvian Man dans “Euphonìa”, 2018
À l’occasion de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, Valentina a chanté dans une vidéo intitulée «Euphonìa», conçue par elle, pour participer à la #ode2joy Challenge , lancé par Europa Nostra. La vidéo a reçu un grand retour en termes d’audition sur Fb et Youtube (10 000 vues) et a été diffusée lors d’événements publics et de présentations officielles à Berlin, Bruxelles (Parlement européen), Rome, Venise et d’autres villes importantes.
Euphonìa Live, European Commission, 2019
Le 21 février 2019, Euphonìa a été jouée pour la première fois depuis sa création à l’occasion de la conférence «Société civile pour la Renaissance», organisée par le Comité économique et civil européen, en présence de Monsieur le Président Luca Jahier, Monsieur Junker et la jeune activiste Greta Thunberg.
Valentina avec Mathilde de Jenlis (violin) et Héloise de Jenlis (harp) pour ILUCIDARE Playground
En novembre 2019, Valentina s’est produite avec les sœurs de Jenlis lors de la conférence Ilucidare Playground à Bruxelles, organisée et commandée par KEA European Affairs: à cette occasion, elle a présenté son projet “Music Diplomacy” sur l’importance de la musique comme instrument pour les relations interculturelles.
 Sud Wave, Arezzo, Italie, 2019
Elle aime combiner différents styles de musique et c’est pour cette raison qu’elle a appelé à participer à l’édition Sud Wave 2019 avec un concert «De Léonard de Vinci à … Woodstock» où elle a eu l’honneur de chanter «Nous allons surmonter »par Joan Baez, devant Lucio Salvini, directeur général Ricordi Label en 1969.
Valentina associe sa vie de musicienne à la gestion de projets culturels afin d’apporter sa contribution au monde de la musique, de créer un pont entre les cultures pour la paix et l’éducation, toujours à travers la musique. Elle vit entre Bruxelles et Milan.